~ DéRives ~

Spectacle-parade pour fleuves et rivières

Egrainés au long de kilomètres de rives, de quais, de ripisylves et de ponts, les curieux auront ce soir là, le plus beau théâtre du monde!

DéRives convoque ici l’énergie des éléments pour faire parade des mues individuelles et communautaires d’une société en plein bouleversement :

Voici l’AUTRE, l’autre en mouvement, mobile, l’autre nous-même, sous le masque, l’apparence enfuie, peau d’allure, enveloppe de parade, image pour la reconnaissance.

Et voici l’EAU qui charrie, l’eau vive qui emporte sur son passage, qui franchit et s’affranchit même des frontières. L’eau qui transporte aussi les hommes, ceux d’ailleurs, ceux qui quittent tout.

Comme le joueur de flûte des frères Grimm, emportant les rats puis les enfants, nous exorcisons la ville d’empreintes humaines qui partiront sur l‘eau.
Guidée par un musicien enchanteur sur une embarcation perchée, un petit peuple désincarné de silhouettes transparentes descend la rivière, le fleuve.
Ces chimères oscillantes et lumineuses sont escortées par trois bergers navigant comme des rats sur des bateaux-pétales.
On approche, attiré par une envolée de cloches ou sensibilisé par les airs de flûte, et le fleuve semble alors habité ; sur l’eau noire, cent corps oscillent, reflets d’humains, troupe lumineuse qui suit le musicien.
Qu’est-ce que l’on évacue ainsi, vu du pont, vu des berges, vu des quais ? Les morts de la nuit, les fake news et les idées fausses, le pire de nous-même, le malade, l’étranger ?
Traces d’un vivant désincarné, mues d’hommes, toute une population va sortir de la ville, nuitamment, presque à la cloche de bois.
Comme des chiens de berger autour du troupeau, trois rats cernent ces silhouettes et ramènent les égarées.
Défilé, fuite, exode, quarantaine, manifestation, fête, nef des fous, migration, procession, cavalcade, noces, quelle force emporte donc le fleuve ? L’eau comme fabrique du passé et horizon utopique, l’eau par les temps qui courent !

Dans une danse permanente voici exprimée la diversité des individus et le grégaire d’un groupe social.

Performance, théâtre, composition sonore et arts plastiques sont au rendez-vous de cette création

Les 100 mues
Cent silhouettes transparentes équipés de flotteurs avec éclairage et panneau solaire intégrés. Des contrepoids sous-marin assure leur verticalité.
Lampes leds, cellules solaires et accus permettront leur recharge diurne et éclairage nocturne.
Ces avatars transparents sont de vrais voiliers, très sensibles au moindre souffle et aux mouvements des eaux.

Le vaisseau amiral
En tête de la transhumance, l’engin mobile et flottant du flûtiste, est une plateforme avec structure habillée, traitée comme le prolongement du corps du musicien, qui abrite amplification sonore et lumières.

Les montures des bergers
Comme des chiens de berger très vifs sur l’eau avec leurs moteurs électriques et leurs cornes de brume, les rats escorteurs naviguent sur des esquifs de notre conception, montures plus que bateaux. Ils contribuent à brouiller l’espace avec de la fumée et à rassembler les sculptures dérivantes.

Régie plateau
En sécurité et régie plateau, quatre régisseurs nautiques répartis sur 2 bateaux accompagnent cette étrange armada.

Performance pour courant d’eau et courant d’air, à recharge solaire

De même que nous confions au fleuve le transport théâtral par son courant et ses turbulences, brise et vent assumeront aussi leurs rôles, par mille mouvements animant ces avatars de verre.
Leur luminosité nocturne sera le rendu du soleil de la journée capté par des flotteurs photovoltaïques, le jour éclaire la nuit.
Le débit de l’eau conditionnera la temporalité du spectacle et le temps de traversée de la ville évalué in situ lors du repérage, permettra de fixer des horaires pour ces rendez-vous des quais.

Toutes les énergies joueront avec les acteurs, elles sont du scénario !

NB : DéRives existe aussi en version installation ludique pour lacs, canaux, mers et bassins. Voir DéRives installation ludique dans la rubrique installation.
Des temps de performances avec acteurs dans l’installation peuvent être envisagés. Voir DéRives installation performance dans la rubrique spectacle sur l’eau.

 

© Eric Bienvenu

Video : DéRives, première répétition nocturne

Photos du spectacle